QUALITE ET SPECIFICITE DU MASSAGE

La puissance de l'intention

Lorsque l'on pense "massage", on pense aux mouvements et à la qualité de

ceux-ci. Oui c'est important, mais ce qui touche et libère est aussi et surtout

l'intention avec laquelle le massage est donné; "donné", non pas "exécuté"!

C'est la puissance de l'intention qui agit essentiellement. 

Votre Etre profond se sent accueilli, respecté et entendu dans tous ces aspects,

sans aucun jugement, et ce faisant il est facile alors de s'abandonner et

de se laisser aller à "recevoir" le meilleur pour soi.

 

Des manœuvres profondes et souples.

 

Le touché se veut profond; le but de cette méthode étant aussi d'assouplir et d'atténuer les tensions physiques, il est nécessaire de faire une recherche localisées. Il ne s'agit donc pas d'une technique qui ne se composerait que d'une série de mouvements superficiels type effleurage.

Les manoeuvres respectent à la fois:

- le sens de la structure tendino-musculaire

- le sens du système circulatoire (pas de contrariété du retour veineux)

- le sens de la circulation énergétique du corps (méridiens). 

 

Une constance dans le rythme des mouvements et dans la pression

 

Cette constance engendre une sensation de bercement qui calme et invite la personne à un laisser aller, à entrer dans un état proche de l'endormissement (communément appelé état Alpha). Malgré un touché appuyé (comme décrit plus haut) il n'y a ni mouvements brusques, ni pressions trop douloureuses à supporter car l'idée est de garder au maximum la personne dans un état profonde de détente.

Tout l'art de cette technique est de trouver ce juste milieu dans le touché (profond mais pas trop douloureux).

 

Un contact permanent;

 

Une fois les mains posées sur le corps, celles-ci ne le quitteront plus durant le massage, sauf au moment où la personne se retourne. Il n'y a ni lacher, ni rupture du rythme même au moment de l'application de l'huile de massage.

 

Apaisement préalable de l'esprit

 

Une détente profonde du corps est plus accessible si l'esprit est lui-même bien apaisé. Pour aider à un premier «lâcher prise», à se libérer des pensées qui  peuvent parasiter l'esprit, le massage commence par une «mise en condition» avec quelques exercices de respiration profonde.